En plus des sobriquets des habitants des vallées ou des communes, l’esprit moqueur des gascons a affublé des sobriquets à des métiers, des personnages ou des choses. Quelques uns, parmi les plus savoureux, sont indiqués.

 

Les prénoms :

 

Batiston : (Baptiste) niais

Benedit : (Benoît) béni, niais

Bertomiu : (Barthélemy) gros réjoui

Bonifaci : (Boniface) débonnaire, pâte d’homme

Domenic : personnalisation de la faim

 

Les métiers :

 

Craca pruas : tailleur d’habits

Frair l’empénhe : cordonnier

Jan de la mola : meunier

Lo meste de peira : maçon

Lo pòrta letras : facteur

Matabòsc : bûcheron

Mus de hum : forgeron

Rasa fin : barbier

Sarrét : scieur de bûches

Tintaire : mauvais peintre

Tòca manètas : politicien

Truca-barriques : tonnelier

Truca-martère : forgeron

Truca-telèr : tisserand

Tuste : joueur de tambour

 

Les animaux :

 

Brosta cardons : l’âne

Brosta sègues : les ânes, les chèvres, etc.

Costètas de Caresme : les sardines

Crèsta arroi : le coq

Jan de las cerisas : le geai

Pè descaus : le lièvre

Lo Menistre : l’âne

Lo pertusan : l’ours (pertusar : trouer, percer)

Margòt : la pie

Minja cardons : l’âne

Mos l’aurelhut : l’âne

Nhoret : leporc

Piquenterra : la poule

Rossinhòu d’aglans : le porc

Rapatantin : la souris (trotte menue)

 

Les éléments.

 

La lantèrna deu lop : la lune

La punta de l’érbe : le printemps

Las tres estalas : le baudrier d’Orion

Lo car deu cèu : le chariot de David – constellation de la grande ourse

Lo car triomfau : la grande ourse

Lo gran calumet : le soleil

Lo gran tòs : la mer

Los sèt estèus : la grande ourse

Minja hanga : la gelée

 

Des personnes.

 

Amic de las òbras hèitas : un fainéant

Amics de coshinère : les amants

Bertran de las cornèras : le mari trompé

Cornèt : le mari trompé

Eretèr de carrèra : un enfant trouvé

Grata puç : un fainéant

Haginat : un fouineur, indiscret

La salonalha : ceux qui fréquentent les salons (péjoratif)

Los capulats de l’Estat : ceux qui gouvernent

Minja tripes : un goinfre

Mos de arrevau : un vaurien

Sén Tranquila : un fainéant, lambin

Un escoda cerisas : un paresseux

Un moca cujon : un ivrogne

Un nhasca la nhasca : mangeur de chewing gum

Un rascla muralhas : un noctambule

Un solatjat : un fainéant, paresseux

Un tira hum : un jeune fumeur

Un vielh conscrit : un « vieux renard »

 

Croyances et religion.

 

La nègre dalhadora : la mort

La sente repausiòle : le repos éternel

Lo de las còrnas : le Diable

Lo deus pès horcuts : le Diable

Lo diu nanét : Cupidon

Lo gran Hasandèr : le Créateur

Lo Hastiau : le Diable

Lo mauhasedèr : le Diable

Lo Sauvador : le Christ

Lo Suberhaut : le Très-Haut

Pè henut : le Diable

 

Et tous les autres………..

 

Castiga hòu : maître bâton

Cauha tripes : alcool fort

Cavala negra : locomotive

Craca pedolhs : le pouce

La rapatalhe : le « peuple »

Lo bòsc de l’oncle – Lo bòsc vesiau : bois communal où chacun se sert et pille

Lo horat milhoquèr : oesophage

Lo pishadei : nom donné par les landais au pays viticole girondin

Lo pòrta vitres : surnom du nez

Margràs : surnom deu Carnaval

Segondét : annulaire

Sénta tòca : jour de paie

Soc de Nadau : bûche de Noël

Talha pan : index

Tot i creish : nom donné à un domaine fertile

Please publish modules in offcanvas position.